Quel type de bras pour mon store toile extérieur ?

Qu'il s'agisse d'un store banne classique ou d'un store coffre, les bras sont les éléments les plus sollicités dans le temps donc leur choix est crucial pour une fiabilité optimale. Nous allons faire une analyse des différentes offres existantes sur le marché afin d'aiguiller votre choix...

 

 

 

 

Le principe du store banne est de tendre une toile au-dessus d'un espace que l'on souhaite protéger du soleil et de la pluie. Cette toile est tendue par au moins 2 bras articulés, que l'on appelle ainsi car ils font penser à des bras humains, avec un arrière bras, un coude, un avant bras et une main (aussi appelée griffe).

Schema d'un bras de store banne

Comme pour tout produit, il existe diverses technologies qui ont chacune leurs adeptes et leurs détracteurs.
Chez ABRISTORE, la transparence étant de mise, nous allons vous donner, en toute objectivité, et surtout avec des arguments béton, notre avis sur la question. La question étant surtout : quel type de bras choisir pour mon store banne ?

Tout d'abord, un peu d'histoire :

 

Il y a fort fort longtemps, les toiles de stores étaient tendues à l'aide de bras sans ressorts. Ceux-ci étaient soit en acier soit en aluminium moulé (les mythiques bras MASSALU, par exemple), le principe étant que le poids des bras tendait la toile par gravité.

Puis sont arrivés sur le marché, les bras à ressorts, qui n'étaient pas du tout invisibles puisque, pour vous donner une image, il s'agissait de gros ressorts type "pince à linge" logés sur l'articulation des bras. Efficaces, mais pas très esthétiques. 

Enfin, au début des années 70, est apparu le fameux bras dit "invisible", qui tient son nom du fait que les ressorts sont logés à l'intérieur du profil haut du bras et n'est donc ainsi plus visible. L'ère moderne du store banne commence, et tout les fabricants comprennent que c'est la solution du futur et depuis lors le principe est resté le même. 

Nous allons maintenant développer ce qui différencie les bras de store banne entre eux.

  1. La cinématique

La cinématique est l'étude des mouvements dans l'espace, il s'agit ici de décrire le mouvement d'un bras de store par rapport à son support de fixation mural et la toile qu'il tend. il y a une une cinquantaine d'années les bras n'étant pas mus par des ressorts, les fabricants avaient trouver une parade pour obtenir une tension correcte de la toile : le bras en position déployée avait la forme d'un "v" très élargi quand on le regardait de côté. On appelle cela l'épingle du bras. Le fait que l'articulation soit plus basse que la ligne que l'on trace entre l'attache et la main du bras permet une meilleure tension et surtout l'absence de frottement entre celle-ci et la toile par vent fort. L'inconvénient, c'est que lorsque les bras étaient repliés vers la façade, l'avant bras et l'arrière bras n'étaient pas sur le même axe ce qui présentait deux inconvénient : l'encombrement en hauteur était important et l'esthétique était discutable...

Sont ensuite arrivés sur le marché les bras à ressorts invisibles et la tension de la toile étant "acquise", primait alors l'esthétique. C'est ainsi que les fabricants ont alors conçus leur bras de manière à ce que l'arrière bras et l'avant bras soit alignés lorsque le store est replié contre la façade. Ainsi l'encombrement est réduit et cela est bien plus esthétique. Reste que la toile est proche des articulations de bras et que cela provoque des frottements et donc des traces à long terme.

 

 

 

 

 

 

Bras de store à chaîne installé depuis 6 ans

Bras de store à chaîne ayant 9 ans